Consulsen-Lyon

Consulsen-Lyon

Consulsen-Lyon Infos

Vous informe utile au jour le jour. Bienvenue au Pays de la Téranga.

Adieu à l'International Bouba Diakhao

Sénégal_ActuPosted by Consulsen-Lyon Sat, August 26, 2017 16:47:08
L'Ancien International Bouba Diakhao s'en est allé, que Dieu le Tout Puissant l'accueille dans son plus haut Paradis. Elégant et courageux, un footballeur qui rassurait dans et en dehors du terrain. Les moins de cinquante ans ne peuvent le connaitre comme joueur. Déjà, il avait fini ses beaux jours d'équipe nationale quand nous étions à l'école primaire et c'est par les matches corporatifs de la Régie du Chemin de fer qui nous permettaient d'admirer son savoir-faire sur le cuir. A tout Thies et particulièrement au monde cheminot, au monde sportif, à ma collègue Madame Mariama DIOP attachée à l'ambassade du Sénégal à Alger et fille du défunt, je présente mes condoléances les plus sincères soutenues par celles de la communauté sénégalaise en Auvergne-Rhône-Alpes.

Consul Général Alioune DIOP

Que le Sénégal demeure un Pays de Paix et de Chance!

Sénégal_ActuPosted by Consulsen-Lyon Mon, July 17, 2017 11:01:51
Nous avons eu un Week end particulièrement difficile et douloureux avec la tragédie du Stade Demba DIOP, le décès de la mère de notre ami Beydi Agne et surtout notre frère Cheikh Mbengue, Directeur Général de la CMU qu'on appelait BIG.
Que le Tout Puissant accueille dans son paradis nos disparus et que la sérénité revienne dans notre très cher pays. Au nom de toute la communauté sénégalaise en Rhône-Alpes et Auvergne, je présente nos sincères condoléances.

Le Consul Général Alioune DIOP

Levée du corps du sculpteur Ndary Lô

Sénégal_ActuPosted by Consulsen-Lyon Sat, June 17, 2017 15:43:23

Une semaine après son décès à Lyon, en France, la levée du corps du sculpteur sénégalais Ndary Lô, hier, à l’Hôpital Principal de Dakar, en présence du ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye, a été un moment d’une forte émotion. Parents, amis proches, collègues et autorités étatiques ont tenu à rendre un dernier hommage à cet artiste multidimensionnel.

Dans l’enceinte de la morgue de l’Hôpital Principal de Dakar, le temps semble s’arrêter pour laisser place à un profond silence. Tristesse et émotion s’affichent sur les visages des amis, collaborateurs, proches et famille éplorée. Ils sont venus presque tous très tôt, ce matin, pour un ultime adieu à l’immense sculpteur sénégalais Ndary Lô, décédé le 8 juin dernier à Lyon, en France. A l’image des « Grands » de ce monde, l’artiste avait fini d’inscrire son œuvre dans l’éternité de la création artistique et de rejoindre le cercle restreint des immortels.

Ndary, comme le soulignent les témoignages de ses pairs, avec ses silhouettes métalliques mouvant et son art tout à fait singulier, avait réussi à conquérir l’humanité grâce à sa sensibilité artistique. Ses thématiques, interrogeant les problématiques africaines de l’heure, faisaient de lui un artiste foncièrement engagé pour la cause de son peuple. « Ce Maître du fer », rappelle, le président de la section sénégalaise de l’Association internationale des critiques d’art (Aica), était très engagé et savait parler à son peuple. Babacar Mbaye Diop, qui avait un projet d’écrire un livre sur l’œuvre de Ndary Lô, considère que son ami « était l’un des artistes les plus talentueux de sa génération ».

Avec des œuvres exceptionnelles telles que les « Marcheurs » (2000-2001), les longues silhouettes métalliques filiformes ou les femmes élancées comme « Femme debout » (2006), les ventres en ferrailles remplis de têtes de poupées comme dans les « Échographies » (1999) ». A ses yeux, l’œuvre du sculpteur est « incommensurable » et il aura laissé aux artistes une « bonne leçon de dignité ». Cela, en ce sens qu’il s’agit d’un homme qui aimait travailler durement. C’est d’ailleurs, poursuit-il, ce qui justifie ses nombreux prix.

Humanité et générosité
Ndary Lô a remporté deux fois le prix de la Biennale de Dakar, en 2002 et en 2008. Il est également lauréat du Prix de la jeune création contemporaine africaine à la Biennale de 1996 et du Grand Prix du chef de l’Etat pour les Arts en 1999. « J’ai eu à travailler avec lui en 1990 lors de la création de la Biennale des arts et lettres. C’est un talent confirmé qui faisait partie de la Nouvelle Ecole. Il s’est beaucoup illustré sur le plan national et international », soutient le président de l’Association des écrivains du Sénégal, Alioune Badara Bèye.

Mais en dehors de son incroyable talent, la générosité, l’humanité et la religiosité faisaient également la marque de son identité. L’artiste est dépeint comme un homme « généreux » et « pieux ». Mouhamadou Lô, l’aîné de sa famille, se félicite des dispositions prises par le gouvernement du Sénégal pour le rapatriement du corps. Selon lui, ce geste de haute portée est pour la famille un hommage rendu au regretté Ndary Lô « dont la contribution dans le domaine de l’art a été sanctionnée par plusieurs distinctions au Sénégal et à l’étranger ».

« Certes nous sommes très affectés par la perte d’un être cher, mais notre famille est particulièrement fière de son action durant sa courte vie. Il vous sera éternellement reconnaissant de son empathie, sa générosité et soutien permanent direct et indirect qu’il a apporté, de son vivant, à chacun d’entre nous », souligne-t-il. Parti pour toujours à seulement 56 ans, Ndary Lô cède le caractère physique de son être à ses œuvres définitivement « mariées » à l’éternité.

Ibrahima BA



Communiqué de l'Etat du Sénégal

Sénégal_ActuPosted by Consulsen-Lyon Sun, April 16, 2017 12:51:21
LA CARTE NATIONALE D'IDENTE NATIONALE RESTE VALABLE JUSQU'AU 30 JUIN 2017. STOP.




Nos condoléances au peuple Sénégalais

Sénégal_ActuPosted by Consulsen-Lyon Sun, April 16, 2017 12:46:04

Le Sénégal est profondément endeuillé par le Daaka 2017 de Médina Gounas. En vertu des pouvoirs qui nous ont été conférés au Nom du Président de République, je m'associe aux sincères et fraternelles condoléances de l'ensemble de la communauté sénégalaise de la juridiction Auvergne-Rhône-Alpes, prie pour que notre pays soit épargné d'une telle catastrophe à l'avenir.

Mr Alioune DIOP

Consul Général à Lyon



Revivez l’intégralité du discours du président Macky Sall du 3 avril 2017

Sénégal_ActuPosted by Consulsen-Lyon Tue, April 04, 2017 09:50:52


Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des Ministres, mercredi 1er février 2017, à 10 heures, au Palais de la République.

Sénégal_ActuPosted by Consulsen-Lyon Thu, February 02, 2017 23:07:56
Entamant sa communication autourde la sécurité routière et de la gestion préventive des accidents de circulation, le Chef de l’Etat présente ses condoléances aux familles des victimes de l’accident survenu jeudi 26 janvier 2017, sur la route de Malhem Hoddar, dont le bilan macabre dénombre 17 morts et plusieurs blessés graves.

Le Président de la République, après avoir prié pour le repos de l’âme des disparus et souhaité un prompt rétablissement aux blessés, déplore, encore une fois, ces énormes pertes en vies humaines sur nos routes, dues en particulier, à l’état de vétusté très avancé de nombre de véhiculeset au non-respect par les conducteurs, des règles prudentielles élémentaires du code de la route.

Dés lors, rappelant ses directives sur l’impératif d’intensifier les actions préventives de lutte contre l’insécurité routière, et l’urgence de la mise en place d’un dispositif opérationnel de coordination de la sécurité routière, le Chef de l’Etat demande au Premier ministre de tenir, dans les meilleurs délais, un Conseil interministériel de mise en œuvre d’un Plan d’urgence de sécurité routière.

Abordant la modernisation des établissements hospitaliers et la prise en charge adéquate des blessés et patients, le Président de la République demande au Gouvernement de lui proposer, dans les meilleurs délais, un programme prioritaire de modernisation des Services d’Accueil et d’Urgence (SAU) des hôpitaux, notamment des établissements hospitaliers implantés dans les régions, en vue de les doter de plateaux techniques, de locaux et de ressources humaines appropriés. Il convient dans ce cadre d’accorder une attention particulière à l’équipement et au fonctionnement adéquats des services de réanimation dans les structures sanitaires, afin d’accroître la qualité des soins.

Par ailleurs, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement de prendre d’urgence toutes les dispositions requises, pour le renouvellement, dans les meilleurs délais, de l’appareil de radiothérapie de l’Hôpital Aristide Le Dantec, et la mise en œuvre efficace du Plan National de lutte contre le Cancer. Au demeurant, le Président de la République invite le Premier Ministre à accélérer la finalisation du processus d’évaluation technique et financière de l’effectivité de la Couverture Maladie Universelle (CMU), afin d’examiner les modalités de sa capitalisation et de son extension à d’autres soins et analyses spécialisés.

Poursuivant sa communication autour dela consolidation des performances de l’équipe nationale de football, le Chef de l’Etat encourage les lions et leur encadrement, pour leur participation honorable à la Coupe d’Afrique des Nations de football, et les exhorte à maintenir la dynamique de performances, à accroître le niveau de mobilisation et d’engagement, afin d’assurer la qualification du Sénégal à la prochaine Coupe du monde de football.

Le Chef de l’Etat a clos sa communication sur son agenda diplomatique, en informant le Conseil de sa participation, du 28 au 30 janvier 2017, à Addis Abéba, au Comité d’orientation du NEPAD et au Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine.Le Président de la République adresse ses félicitations au Président Alpha CONDE, nouveau Président en exercice, et au Président de la Commission de l’Union Africaine, Monsieur Moussa Faki Mahamat. Enfin, le Chef de l’Etat rend un vibrant hommage au Professeur Abdoulaye BATHILY, pour son engagement panafricaniste qui a guidé sa candidature à la présidence de la Commission de l’Union Africaine.

Le Premier Ministre, après avoir félicité le Chef de l’Etat pour son action diplomatique dans cette unité africaine retrouvée lors du dernier sommet de l’Union africaine, avec le retour du Maroc dans l’organisation continentale, a axé sa communication sur le suivi des politiques publiques, du climat social, et des diligences à apporter à certains grands projets du Plan Sénégal Emergent.

Le Ministre de l’Economie des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture nationale et internationale.

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rendu compte du déroulement de la campagne de commercialisation arachidière 2016-2017.

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a adopté :

  • le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier la Convention entre le Gouvernement de la République du Sénégal et le Gouvernement des Emirats Arabes Unis en vue d’éviter la double imposition et de prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu, signée le 22 octobre 2015, à Dakar ;
  • le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier la Convention entre le Gouvernement de la République du Sénégal et le Gouvernement des Emirats Arabes Unis sur la Promotion, la Garantie et la Protection réciproque des Investissements, signée à Dakar le 22 octobre 2015.

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

  • Madame Josette Marceline Ndiaye LOPEZ, Magistrat, est nommée Observateur national des lieux de privation de liberté ;
  • Monsieur Alyoune Badara DIOP, Administrateur Civil principal, est nommé Secrétaire général de l’Agence de l’Informatique de l’Etat (ADIE), poste vacant.
Le Ministre Porte-parole du Gouvernement

Conseil des Ministres du 25 janvier 2017

Sénégal_ActuPosted by Consulsen-Lyon Sun, January 29, 2017 21:31:37
Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des Ministres, mercredi 25 janvier 2017, à 10 heures, au Palais de la République.

Entamant sa communication autour du dénouement pacifique de la crise en Gambie et de la consolidation des relations entre nos deux pays, le Chef de l’Etat réitéré, au nom de la nation, ses félicitations, et le soutien du Sénégal, à Son Excellence Monsieur Adama BARROW, nouveau Président de la République de Gambie, suite à sa prestation de serment et à sa prise de fonction, le 19 janvier 2017.

Appréciant toutes les initiatives de médiation engagées depuis le début de la crise, le Chef de l’Etat félicite son Excellence Madame Ellen Johnson SIRLEAF, Présidente en exercice de la CEDEAO, et la mission de Haut niveau de la CEDEAO conduite par le Médiateur Son Excellence Monsieur Muhammadu BUHARI, Président de la République fédérale du Nigéria, et comprenant, notamment, Son Excellence Ernest Bai KOROMA, Président de la République de Sierra Léone, son Excellence John Dramani MAHAMA, ancien Président du Ghana. Le Président de la République rend également hommage aux Présidents des deux Républiques sœurs de Mauritanie et de Guinée, Mohamed Ould Abdel Aziz et Alpha CONDE, pour leurs efforts louables et soutenus.

Dans la même perspective, le Président de la République magnifie le professionnalisme de notre diplomatie et de l’armée sénégalaise, engagées dans le cadre de la mobilisation de la CEDEAO, de l’Union africaine, et des Nations unies, qui a permis le retour à l’ordre constitutionnel normal en Gambie.

Enfin, saluant la maturité politique, le calme et la sérénité du peuple gambien qui a réaffirmé et défendu son attachement à la démocratie, à la paix et au bon voisinage avec le Sénégal, le Chef de l’Etat réitère son engagement et celui du Gouvernement à ne ménager aucun effort pour la consolidation des liens séculaires de fraternité entre les peuples gambien et sénégalais.

Par ailleurs, suite à la qualification de l’équipe nationale de football aux quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations de football, le Chef de l’Etat félicite, à nouveau, les joueurs et leur encadrement, pour leurs performances remarquables depuis leur entrée en compétition et les exhorte à poursuivre, jusqu’au bout et avec détermination, cette dynamique de victoires qui ouvre des perspectives optimistes au sport sénégalais.

Abordant la compétitivité de l’économie et l’amélioration de l’environnement des affaires, le Président de la République rappelle au Gouvernement le rôle moteur du secteur privé dans le Plan Sénégal Emergent et l’importance primordiale qu’il accorde au renforcement de la compétitivité de l’économie qui, deux ans après le lancement du PSE, est sur une trajectoire de croissance significative.

Ainsi, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement d’intensifier le processus d’actualisation et de consolidation du Programme prioritaire de Réformes de l’Environnement des Affaires et de la Compétitivité (PREAC), d’assurer le suivi régulier de ces réformes majeures, qui en plus de favoriser l’investissement productif, la création d’emplois, l’optimisation des mécanismes d’encadrement et de financement du secteur privé, visent à maintenir le Sénégal dans le cercle des pays phares des classements internationaux relatifs aux performances en matière de "Business".

En effet, en vue d’asseoir le positionnement externe et la compétitivité de l’économie nationale, le Président de la République demande au Gouvernement de lui proposer, dans les meilleurs délais, un plan spécial de consolidation de l’attractivité du Sénégal, en veillant, notamment, à l’établissement d’un cadre consensuel de gouvernance des activités portuaires, en particulier du Port Autonome de Dakar (PAD) et à la finalisation du contrat d’objectifs et de moyens liant ce dernier à l’Etat.

Poursuivant sa communication autour du rôle de l’industrie, de l’innovation et de la recherche- développement dans l’émergence du Sénégal, le Président de la République rappelle au Gouvernement que la réalisation de zones économiques spéciales illustre sa volonté de bâtir le Sénégal Emergent autour des territoires viables, à partir d’un socle industriel robuste et compétitif, propice à la création de métiers, d’emplois décents et durables.

Dès lors, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement à promouvoir le renouveau productif du Sénégal, à travers le développement intégré de l’industrie nationale, par l’innovation, la valorisation optimale des ressources naturelles, et de procéder à l’actualisation de la politique industrielle, à la lumière des innovations technologiques portées notamment, par le numérique, la recherche- développement en vue de faire du "Sénégal Industriel" un moteur de sa vision d’un Sénégal émergent.

Le Chef de l’Etat a clos sa communication sur son agenda diplomatique, en informant le Conseil qu’il se rendra, du 28 au 31 janvier 2017, à Addis Abéba, pour participer au Comité d’orientation du NEPAD et au Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine.

Le Premier Ministre a félicité le Président de la République pour son engagement et son leadership dans le dénouement de la crise en Gambie, à travers ses multiples initiatives largement partagées et qui ont inspiré les résolutions de la CEDEAO et du Conseil de Sécurité de l’ONU. Il a ensuite axé sa communication sur les problématiques de l’habitat social, du financement des PME et les enjeux liés au dividende démographique, avant de rendre compte de la coordination de l’activité gouvernementale.

Le Ministre de l’Economie des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture nationale et internationale.

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rendu compte du déroulement de la campagne de commercialisation arachidière 2016-2017.

Le Ministre de l’Intégration africaine, du NEPAD et de la Promotion de la Bonne Gouvernance a fait le point du processus d’évaluation de la gouvernance du Sénégal dans le cadre du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP), et du classement de Transparency international relatif à la perception de la corruption dans le monde.

Le Ministre auprès du Président de la République en charge du Suivi du Plan Sénégal Emergent a fait le point sur l’état d’avancement des projets du PSE.

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a adopté :

  • le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier le Protocole portant amendement de la Convention relative aux infractions et à certains autres actes survenant à bord des aéronefs, fait à Montréal le 04 avril 2014.

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

  • Monsieur Idrissa DIABIRA, Expert en Organisation, est nommé Directeur général de l’Agence de Développement et d’Encadrement des PME (ADEPME), en remplacement de Monsieur Mabousso THIAM, appelé à d’autres fonctions ;
  • Monsieur Jean Marie Mbaye DIOUF, Docteur en Droit, précédemment Secrétaire général de l’Agence sénégalaise de Promotion des Exportations (ASEPEX), est nommé Secrétaire général de l’Agence de Développement et d’Encadrement des PME (ADEPME), en remplacement de Monsieur Ibrahima SYLLA, appelé à d’autres fonctions.
  • Monsieur Thiendella BABOU, Comptable, précédemment agent comptable du Centre hospitalier national universitaire de Fann, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement du ministère de la Santé et de l’Action sociale, en remplacement de Madame Ndèye Coumba GUISSE DRAME, admise à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;
  • Docteur Youssoupha NDIAYE, Médecin, titulaire d’un Master en Santé publique, précédemment Médecin-Chef de la région de Sédhiou, est nommé Directeur de la Planification, de la Recherche et des Statistiques du ministère de la Santé et de l’Action sociale, en remplacement du Docteur Amadou Djibril BA, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;
  • Monsieur Gabriel Abdel Kader ATTIBA, Inspecteur principal du Trésor, précédemment Trésorier payeur régional de Fatick, est nommé Trésorier payeur régional de Louga, en remplacement de Monsieur Pape Vieux Malang DIEME, appelé à d’autres fonctions ;
  • Monsieur Richard Salamon TOUPANE, Inspecteur principal du Trésor, précédemment percepteur de Kédougou, est nommé Trésorier payeur régional de Fatick, en remplacement de Monsieur Gabriel Abdel Kader ATTIBA, appelé à d’autres fonctions ;
  • Monsieur Pape Vieux Malang DIEME, Inspecteur principal du Trésor, précédemment Trésorier payeur régional de Louga, est nommé Trésorier payeur régional de Saint-Louis, en remplacement de Monsieur Mouhamadou THIAM, appelé à d’autres fonctions ;
  • Monsieur Ibra Soulèye BA, Inspecteur principal du Trésor, précédemment receveur municipal de Kaolack, est nommé Trésorier payeur régional de Diourbel, en remplacement de Monsieur Abdoul Khadre DIALLO, appelé à d’autres fonctions ;
  • Monsieur Pape Sidy NDOYE, Inspecteur principal du Trésor, précédemment Directeur du Contrôle des Opérations financières à la Direction générale des Finances, est nommé Directeur du Contrôle interne à la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor.
Le Ministre Porte-parole du Gouvernement

Next »